Du Rock et des Vaches : Association Pays-de-la-Loire - Maine-et-Loire (49)

Pays : France
Région : Pays-de-la-Loire
Département : Maine-et-Loire (49)

Date de création : 1999

Nombre de visites : 68

Mise à jour : 10-08-2016

Voir le propriétaire de cette fiche

Du Rock et des Vaches

0

Association

18 années de festival à  la campagne à  l'arrivée de l'automne en 2 temps: un samedi soir pour les fêtards et un dimanche après-midi pour les familles. le tout dans une ambiance conviviale autour d'une belle équipe de bénévoles, des producteurs locaux,...

Une dynamique bénévole !

Aujourd'hui, le comité d'organisation du festival, ce sont 15 personnes de 20 ans à  6.. ans qui se mobilisent durant 10 mois pour imaginer, concevoir, mettre en place, dynamiser cet événement. Mais le festival c'est aussi 80 bénévoles qui durant la semaine du festival sont une aide indispensable. Du Rock et des Vaches c'est aussi un travail de partenariat avec d'autres associations locales.



Un ancrage local

Depuis 18 ans, porté par des citoyens ordinaires, soutenu par les collectivités locales et par de nombreux partenaires locaux privés, le festival du Rock et des Vaches est ancré sur son territoire. Il permet ainsi de tisser des liens, de soutenir le développement local, de rencontrer, d'aider, de porter, d'échanger, de découvrir, pour l'ensemble de la population. Une autre dynamique locale pour encourager la participation de tous à  la vie locale.



Une démarche de développement durable

Comment les organisateurs du festival du Rock et des Vaches répondent aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à  répondre à  leurs propres besoins ?
- En faisant attention à  nos ressources et ainsi en limitant nos déchets en proposant aux artistes et aux festivaliers des gobelets réutilisables.
- En faisant connaître des producteurs ou acteurs économiques locaux et ainsi en proposant des produits locaux et de bonnes qualités à  tous (bière, boisson sans alcool, buffet, food-truck, etc.)
- En permettant à  tous de limiter son empreinte écologique : covoiturage, tri des déchets organisés, communication numérique, prestataires locaux, déplacements limités, etc.