Kayans : Groupe Reggae Roots Champagne-Ardenne - Marne (51)

Pays : France
Région : Champagne-Ardenne
Département : Marne (51)

Date de création : 1993

7 musiciens

Instruments : Batterie, Basse, Piano/orgue, Guitare Lead, Guitare Rythmique, Trombone, Trompette, Chant

Nombre de visites : 1608

Mise à jour : 12-05-2019

Kayans

0

Groupe Reggae roots

Depuis 1993, KAYANS distille son Reggae « Roots », empreint de spiritualité, d’émotion et d’espoir; un Reggae chaleureux, à l’ancienne, un rien anachronique et intemporel.

Né le 20 Février 1970, à Bouaké (Côte d’Ivoire), d’une mère Guadeloupéenne et d’un père Martiniquais, Jean-Michel Ivanès aka JIMAÏ, forme en 1993, le groupe Kayans, avec des amis partageant la même passion que lui pour le Reggae Roots. Multi- instrumentiste et auteur-compositeur, il devient le chanteur du groupe et interprète ses propres compositions en français, en anglais et en créole.

Après plusieurs années passées à écumer les scènes de cafés-concerts, bars et discothèques à travers la France, le groupe enregistre en 1997, son premier disque, un 4 titres intitulé « Livin in Hope » vendu à 1000 exemplaires.
La rencontre avec Albert Griffiths des Gladiators marque le début d’une longue collaboration entre les deux groupes. Les Kayans se produisent en première partie de tous les concerts de la légendaire formation Jamaïcaine, durant leurs tournées françaises de 1998, 1999 et 2002.
Ce n’est qu’en l’an 2000, de retour d’une tournée de six semaines au Bénin, que les Kayans enregistrent leur véritable premier album intitulé « Perds la raison », co-produit par Michel Jovanovic (Mediacom) et comportant 13 titres dont une reprise prisée par le public, du célèbre « I shot the sheriff » de Bob Marley, en français.

Les Kayans se sont perfectionnés sur les scènes des plus prestigieuses salles de spectacles nationales et internationales (Francofolies de Montréal, Festival de Safi au Maroc, Bilbao, Bénin, ou encore Zénith de Paris, Elysée Montmartre, Aéronef, Krakatoa, Transbordeur, Nikaïa…) et se sont produits avec de grands noms du Reggae tels que The Wailers, Israël Vibration, Culture, Third World, LKJ, Alpha Blondy, Meditations, Congos, Max Roméo…

C’est en Jamaïque qu’ ils enregistrent leur second LP, «ZION Kayans meets Gladiators », sorti en Avril 2006 sous le label Booster et distribué par Atol Music. Cette nouvelle expérience musicale avec les Gladiators est ponctuée par une tournée européenne en 2006 durant laquelle Jimaï, invité par le groupe jamaïcain, interprète avec eux quelques un des morceaux nés de cette collaboration.

« Revelation Time », le dernier album du groupe, sorti en 2011, est le résultat de 17 années d’une fructueuse expérience musicale, enrichie par son éclectisme, son authenticité et son originalité. Enregistré « Live », c’est un véritable retour aux sources du reggae, abordant des thèmes universels tel que l’amour, le respect, la spiritualité ou encore l’Afrique. La maturité musicale du groupe s’exprime au travers de rythmiques lourdes et efficaces, agrémentées de chœurs Gospel et d’une section cuivre précise. Une musique enivrante, aux accents afro-caribéens qui véhicule, au travers des textes de Jimaï, un message toujours positif.
Invité de marque sur ce projet, Toots Hibbert, chanteur du groupe Toots & the Maytals, co-interprète avec Jimaï, l’un des titres de cet album : « Ki est Ki ?».