KMM : Groupe Rock celtique Poitou-Charentes - Vienne (86)

Pays : France
Région : Poitou-Charentes
Département : Vienne (86)

Date de création : 2010

Nombre de visites : 374

Mise à jour : 08-04-2019

Voir le propriétaire de cette fiche

Qui a voté pour cette fiche ?

KMM

1

Groupe Rock celtique

8 ans d'existence et plus de 300 concerts leur ont permis de côtoyer sur scène : Pigalle (en 1ère partie), Les Dièses, Sinsemilia, The Kervegan's, No One is Innocent, The Moorings, Epsylon, Les Ramoneurs de Menhirs...

Laurent : violon / guitare acoustique / chant
Léo : basse / chant
Antoine : guitares électrique et acoustique / chant
Teddie : batterie​ / bruits

KMM, c'est le groupe de rock aux accents celtes et progressifs !
Un concert de KMM, c’est un moment unique, à prendre comme il vient, à recevoir sans chercher.
KMM explore l’horizon musical et mélodique dans un espace situé entre le songe et l'humanité.

Empreinte de divers styles musicaux, du rock progressif au celtique en passant par la musique classique, la musicalité du groupe résonne comme une invitation à la rêverie, à un lâcher-prise partagé.
Une toile musicale, à prendre comme un instant volé.


En septembre 2010, Laurent (violoniste) a réuni quelques amis pour tenter une nouvelle expérience musicale. Rejoints pas Léo (bassiste) ils ont démarré l'aventure « Kofee Miam Miam » avec d'autres comparses qui feront un bout de voyage plus ou moins long avec eux.
En 2017, Antoine (guitariste) intègre le groupe et avec lui, l'envie d'évoluer, de s'engouffrer pleinement dans certaines sonorités. Finalement, c'est l'arrivée de Teddie (batteur) en 2019 qui confirme cette évolution.
Kofee Miam Miam devient alors KMM. Tout simplement.

La part instrumentale, musicale, va alors prendre une grande place dans la composition. Il est toujours plus facile de se rassembler avec des notes plutôt qu'avec des mots. Ce qui n'empêche pas KMM de s'aventurer à quelques chansons.
De nouvelles influences vont alors bercer les nuits de composition telles que Steven Wilson, Jean-Sébastien Bach, Magma, Perfect Circle ou encore Ibrahim Maalouf.

Le fruit de cette évolution dans KMM laisse la part belle au dialogue mélodique entre violon et guitare. Le traditionnel basse-batterie s'émancipe des conventions pour aller chercher là où on ne l'attendrait pas, l'efficacité évidente à l'émotion qui se dégage de chaque morceau.

Un concert de KMM, surprend, comme un instant de pause inattendue, une respiration salutaire, un moment que l'on découvre avec curiosité. Et si l'on prend le temps de s'immerger pleinement, on écoute alors cette histoire sans parole, à la fois commune et pourtant si personnelle.

L’expérience musicale et la maturité scénique offrent un concert inoubliable.

http://www.kmm-officiel.com/