The Distillers : Groupe Rock Aquitaine - Gironde (33)

Pays : France
Région : Aquitaine
Département : Gironde (33)

Date de création : 1978

4 musiciens

Instruments : Batterie, Basse, Guitares, Chant

Nombre de visites : 59

Mise à jour : 30-06-2021

Voir le propriétaire de cette fiche

The Distillers

0

Groupe Rock

Groupe de Rock amateur from Médoc, convivial, reprenant des standards de Rock. Immense est déjà le privilège de jouer dans des Pubs, Bars, Restaurants et Collectivités Territoriales. Si vous aimez les "Lives", battre la mesure...sommes à votre disposition si vous le souhaitez. Let there be Rock !

Une page FACEBOOK au nom de " THE DISTILLERS, Rock from Médoc " est mise en place pour les contacts ainsi qu'un Blog pour annoncer les concerts.


1978/1980
Le groupe " THE DISTILLERS " est né de l'idée de Thierry et de Guy, cousins, à la fin des années 1978/1980. Respectivement passionnés de guitare et de batterie, à l'écoute de Dire Straits "Sultans of Swing" et des groupes mythiques AC/DC, TRUST, STATUS QUO, etc...etc..., ces deux derniers demeurant respectivement ST ESTEPHE et LESPARRE-MEDOC tentent de s'adonner à leur passion. Agé de 17/18 ans, lors des vendanges et des différents emplois, Thierry parvient à acquérir une guitare ARIA, de couleur rouge, avec un ampli 50 watts ; il laisse ainsi de côté sa guitare classique pour opter vers une option plus dynamique...Que de révolution dans la famille...puisqu'un trublion de 14/15 ans prénommé Olivier demeurant LE BOUSCAT (un troisième cousin), époustouflé par les "riffs" de Thierry acquiert une guitare classique qui ne sera pas suffisante pour égaler le volume. Lors des réunions de famille, prétextes à répétitions, Thierry arbore sa guitare, Guy (passsioné de batterie) muni de baguettes récupère des cartons de déménagement pour figurer son instrument et en joue... la seule place inoccupée sans avoir d'instrument est celle de chanteur...Olivier achète alors un micro...les débuts sont là...
Le frère d'Olivier, Patrice, possédant une guitare de gaucher + un ampli de 20 watts lui prête, puis à force de retrouver les cordes montées à droite fini par lui céder l'instrument.
Au préalable Guy devient propriétaire d'une batterie, le groupe né... Lors de sorties en boite, Thierry à l'examen des contours d'une bouteille de whisky trouve le nom du groupe : "THE DISTILLERS".
Fan d'AC/DC, Thierry a le surnom d'"Angus", Guy de "Phill", Olivier de "Malcom".
Didier, frère du futur beau-frère de Thierry, débute sur une basse dans le même temps... le groupe "THE DISTILLERS" commence alors à exister de façon concrète au travers de répétitions dans le Médoc (ST ESTEPHE - ORDONNAC - LESPARRE-MEDOC). Des prestations sont réalisées lors des vendanges 1983, 1984, 1985.
Ils ont tous moins de 25 ans.
Les quatre musiciens embrassent des carrières professionnelles différentes les poussant à espacer leurs répétitions ; les horizons de chacun conduisent Guy à rester sur BORDEAUX, Olivier à "s'expatrier" dans l'EST à proximité de TROYES (10), Thierry et Didier restant dans le terroir.

1988
Lors de cette séparation, Guy travaille et assouvi sa passion au sein de groupes "METAL" "TRASH" et progresse d'une façon fulgurante. Quelques enregistrements de morceaux sur maquettes, puis sur CD permettent de lui reconnaître ses talents.

Thierry et Didier intègrent la formation musicale "OPTIMA BLUE" qui fait les beaux jours de la presse du Médoc durant quelques années ; de nombreuses représentations régionales leurs permettent d'acquérir une notoriété bien méritée. Patrick s'occupe du son sur scène de la formation.

Bénédicte, la chanteuse du groupe, regroupe un arc en ciel de qualités, en l'espèce une voix sensuelle, envoûtante et chaleureuse qui marque les esprits ; rapidement elle devient la figure de proue du groupe, pour ne pas dire son icône. Malgré le bon fonctionnement de la machine Thierry, Didier et Bénédicte quittent le groupe après des années de bons et loyaux services au sein de l'arrondissement du Médoc.

Didier fera des enregistrements dans un studio de BORDEAUX avec un autre groupe local baptisé TOTEM avec Marielle et Béné.
Bénédicte quitte le territoire national pour le Maroc où elle travaille, durant quelques années, comme intermittente du spectacle pour le "Club Med".

Olivier, distant de 900 km du cocon musical, tente de pallier ce manque en créant dans un premier temps, le groupe "Le Trio" avec deux copains (David L. et Alain ), puis le groupe "ZZ RIDERS" avec ces beaux-frères (Didier H., Frédéric H.) et des amis (Renaud A., Claude D. et Jean-Patrick D.), mais les représentations ne resteront que familiales.

1993
De retour dans les Landes, dans le Libournais puis enfin dans le Médoc Olivier renoue avec sa famille musicale quelque peu dispersée. Les retrouvailles permettent en 1993 de se réunir de temps en temps, puis plus souvent. Thierry, Didier, Olivier et Guy se voient par intermittence. Guy poursuit ses envies de musique dure sur BORDEAUX, puis les trois comparses continuent leur petit bout de chemin avec l'aide de Marielle G., excellente guitariste (ex-OPTIMA BLUES). Thierry sacrifie sa passion de la guitare pour s'initier à la batterie, instrument qu'il dompte après quelques mois de cours. Des soirées sont organisées, et Thierry, Didier, Marielle, Olivier s'éclatent.

2004
Marielle G., basée dans le Médoc ayant assurée durant sa formation "sons et lumières", l'intéressée est embauchée en permanence afin d'assurer des spectacles sur la Métropole de pointures du show-biz (Bruno SALOMONE, Jean-Louis AUBERT etc..) ; de part, ses occupations elle laisse de côté sa carrière artistique pour assumer sa profession.

2005
Guy, de retour dans le Médoc grâce à son cousin Thierry, reprend les rennes de la batterie au sein du groupe. Les anciens "THE DISTILLERS" sont réunis de nouveau. Les décibels repartent de plus, les concerts repeuplent la vie des cousins.

2006
Bénédicte, de retour de "tournée" au Maroc, reprend attache avec les anciens membres de son ancien groupe lors d'une répétition des "THE DISTILLERS". La convivialité du groupe puisque quasiment familial, Béné est séduite par la qualité et l'ambiance des musiciens. L'apport de son expérience est sans consteste l'élixir qui scelle le devenir du groupe.

2007
Olivier tente de quitter le groupe, mais son attachement pour ce rendez-vous convivial, musical est trop fort pour lui.
Jean-Pierre F. surnommé "Papou", guitariste d'exception, participe activement dés le mois de juin à la partie estivale de la tournée de l'été. Malheureusement pris dans diverses associations, il renonce à continuer l'aventure montante des "THE DISTILLERS" dés septembre.

2008
Travaillant avec rigueur, les dates de concerts s'enchaînent...exerçant jusqu'à présent dans le cadre d'un groupement d'amateurs, le groupe opte pour la constitution d'une association. Le nom du groupe est alors baptisé "BENE ET LES DISTILLERS".... Rock from Médoc.
Patrick (surnommé le "mixeur fou") et sa fille Aline s'occupent du mixage sur scène. Patrick connaît bien les membres du groupe, puisqu'il assurait le mixage de la formation OPTIMA BLUE. Patrick décèdera tragiquement de façon prématurée.
Un nouvel Olivier (ami de Malcom) arrive pour donner un coup de main à la formation ; son surnom c'est "Tintin" (voir la photo) ; il s'occupe de la communication en créant le logo, les affiches estivales, en faisant des clichés et clips, et met en place le portail BENE ET LES DISTILLERS (My space) sur le web.
Baptiste, jeune homme discret, rejoint la formation pour la gestion du son et des lumières. Ses compétences lui permettent rapidement d'acquérir ses galons de " Capitaine de Sono ", de " Docteur SOUND LIGHT ". La formation ne peut plus se passer de lui.

2011
La formation se sépare pour quelques mois ; Phill et Béné de leur côté, Angus, Le Basseur et Malcom de l'autre. Un essai est tenté, par ces 3 derniers, en reprenant le nom de " Les Distillers " et en recrutant Sarah Becker une jeune chanteuse adorable....mais cela ne marche pas.
Comprenant rapidement qu'ils ne peuvent pas se passer les uns des autres, le groupe se reforme et repart dans des répétitions acharnées pour préparer de nouvelles saisons de concerts. La "mayonnaise" reprend de plus belle avec des standards et des compositions en cours de réalisation.

2012
La saison estivale permet à la formation d'asseoir leur expérience scénique et par voie de conséquence de se faire connaître plus encore sur la Presqu'île. Une petite notoriété commence à pointer sur nos 5 passionnés de Rock. Le groupe reprend ainsi des standards des années 70/80 tout en présentant quelques compositions. La formation se place dans Facebook. Des concerts pour la saison 2013 sont déjà notés. Baptiste dit Mouli quitte la formation, Mathias le remplace à la technique.

2013
La saison des concerts est importante permettant de nombreuses prestations. L'investissement dans un portique et des projecteurs est réalisé. Les dégâts occasionnés lors du concert du 26 07 2013 à ST YZANS font qu'une nouvelle table de mixage a été acquise. Deux concerts phares "LESPARRE" et "LACANAU". L'arrivée à la régie SONS et LUMIERES de Mathias avec le passage de relai par Baptiste que nous remercions pour sa patience et disponibilité.

2014
Une saison avec peu de concerts, mais intenses cependant. La motivation de chaque musicien a été mise à l'épreuve cette année avec un ressenti sur le travail réalisé. Quelques soucis climatiques ont fait que tout le matériel n'a pu être utilisé (lights). La tempête du 26 juillet a laissé quelques cicatrices matérielles en effet...
Béné s'est installée en tant qu'auto-entrepreneuse en réalisant des prestations en solo ainsi qu'avec d'autres formations musicales. Elle poursuit néanmoins le parcours avec la formation.
Les garçons quant à eux continuent leur petit bout de chemin. Quelques soucis techniques constatés mais, l'envie de chacun est en train de reprendre le pas.

2015
L'occupation professionnelle de chaque musicien fait que les dates de concerts ont été relativement limitées. Nous comptons désormais un édile dans la formation. Cependant, tous les concerts de cette saison sont réalisés à la demande expresse de chaque organisateur et ont particulièrement fait plaisir à chaque membre du groupe. Singulièrement touchés, ils ont tous répondu favorablement à chaque demande.

2016
Séparation de la formation.

2017

Janvier 2017, Didier Joubin qui fait partie d'une formation reconnue dans le Médoc " Rodéo sur Juliette " intègre aimablement la formation portera le nom "THE ALAMBIC". De bons moments échangés avec Didier Joubin, personne adorable. Malheureusement, le groupe s'éteindra en décembre 2018.

2019
Juin 2019, Didier, Thierry, Olivier souhaitent se retrouver pour répéter, le goût du Rock est trop fort. Ils se retrouvent donc à la Tanière.

Bernard, batteur, intègre le groupe qui reprend le nom de la formation initiale " THE DISTILLERS ", Rock from Médoc.

Le départ des répètes est tranquille puis ces quinquas décident de franchir le Cap en voulant jouer en public.